1 2

Enfanté 31

25/04/2021

Enfanté 31

Reprise de l'exposition "Enfantés"

01/12/2020

Reprise de l'exposition "Enfantés"

Enfantés

La toile est blanche et pure.

Le silence de l'atelier dessine une houle mélancolique
d'air imprégné d'huile et de pigments. Alors le temps
doucement quitte avec solennité et sagesse le vaste espace.

Je suis bien en cet endroit, maître d'œuvre, se souvenant de l'enfant bretteur.

Néanmoins aujourd'hui, de l'aube à la robe de l'oubli de toute matière,
je suis resté sans geste, sans mot à contempler le tableau créé
du seul esprit.

Je me demande quand souffleront la danse et la musique des couleurs
sur ce miroir éteint, immaculé.

Or mon âme bouillonne. Successivement de mondes furieux
et apaisés, de sols guerriers hideux à de clairières enchantées.

Bientôt je me lève. Mes doigts s'inondent de liquides visqueux,
odorants et lumineux. Le travail peut commencer tel
un Enfantement miraculeux.

 Frank Sèves

Location d'oeuvres d'art contemporain

23/10/2020

Location d'oeuvres d'art contemporain

Exposition "Enfantés"

23/10/2020

Exposition "Enfantés"

Enfantés

 

La toile est blanche et pure.


Le silence de l'atelier dessine une houle mélancolique
d'air imprégné d'huile et de pigments. Alors le temps
doucement quitte avec solennité et sagesse le vaste espace.

 

Je suis bien en cet endroit, maître d'œuvre, se souvenant de l'enfant bretteur.

 

Néanmoins aujourd'hui, de l'aube à la robe de l'oubli de toute matière,
je suis resté sans geste, sans mot à contempler le tableau créé
du seul esprit.

 

Je me demande quand souffleront la danse et la musique des couleurs
sur ce miroir éteint, immaculé.

 

Or mon âme bouillonne. Successivement de mondes furieux
et apaisés, de sols guerriers hideux à de clairières enchantées.

 

Bientôt je me lève. Mes doigts s'inondent de liquides visqueux,
odorants et lumineux. Le travail peut commencer tel
un Enfantement miraculeux.

 

 Frank Sèves

 

 

Cité d'Écrits 02

25/02/2020

Cité d'Écrits 02

Soudain l'éternité et,

Le vent oblige l'arbre à se coucher.
S'en vont dans l'air les oiseaux chahutés,

Le bleu perlé s'étire vers l'abîme

Que révèlent tes yeux.

Notre monde immense
S'inonde d'ennemis démembrés.

Je viens vers toi,
Souffle de mon temple las…

 

Frank Sèves